Liste de toutes les centrales

 

Pouget
445 MW
  image Pouget

Puissance : 445 MW
Hauteur de chute : 440 m
Type : L
Nombre de groupes : 5
Débit : 120 m3/s
Volume : 9.4 millions de m3
Riviére : Tarn
Date de mise en service : 1952
Département : Aveyron
Productibilité moyenne : 300 GWh/an
Exploitant : EDF

Localiser Pouget-image Localiser la centrale-

 

Document sans titre Palmarés : 9éme centrale la plus puissante de France

Presentation

L'Usine du Pouget est l'aboutissement d'un complexe qui s'étend sur tout le Levezou, au total 5 barrages, plus de 25km de galeries, une station de pompage...

Ce complexe regroupe à lui seul tous les types de turbines : Kaplan (Centrale du Truel), Francis (G4, Pouget, groupe le plus puissant de France), Pelton (G1, G2, G3, Pouget) et groupe reversible (G5, Pouget).


Plan du complexe du Pouget

 

Elle posséde 3 groupes de type PELTON (G1, G2, G3) installés depuis 1952 et turbinant à 11 m3/s chacun pour une puissance totale de 127.5 MVA.

d
Groupe Pelton (G2) du Pouget

En 1983, deux nouveaux groupes furent adjoints aux premiers :

- Un groupe de suréquipement (G4) avec une turbine de type FRANCIS,qui détient le record de France, en puissance, des machines gravitaires à sa mise en service, avec 275 MVA

- Un groupe prototype turbine pompe (G5) de type FRANCIS capable de remonter l'eau de la retenue du Tarn dans la retenue de St Amans.

Cette usine est classée 8éme au niveau national par sa puissance puisque elle peut développer plus de 440 MW en tout, grâce à :

- 1 groupe de type FRANCIS de suréquipement de 275 MVA

- 3 groupes de type Pelton de 128 MVA au total

- 1 groupe réversible de 41.5 MVA, qui peut remonter l'eau du Tarn jusqu'à la retenue de St Amans.

Historique

d
L'usine du Pouget aprés sa construction en 1952

Le groupe reversible

Le Groupe turbine pompe G5 du Pouget unique en son genre, permet de remonter l'eau du Tarn dans la retenue de St Amans 450 m plus haut grace à une turbine-pompe à 2 etages accouplés a un alternateur de 41.5 MVA.

La méthode de démarrage utilisé est la méthode dos à dos, utilisé à Grand'maison.

Groupe Complémentaire G5 :

Turbine-Pompe Francis à 2 étages et à distributeurs mobiles.

Performances en Turbine :

Hauteur de chute max : 443 m
Débit maximal turbiné : 10,2 m3/s
Puissance max fournie : 37,74 MW

Performances en Pompe :

Hauteur totale d'élévation : 443 m
Débit refoulé max : 6,63 m3/s
Puissance absorbée max : 32,92 MW

Alternateur :

vitesse de rotation : 750tr/mn
Puissance : 41,5 MVA
cos φ : 0,9
Tension : 5,65 kV
Courant nominal : 4,24 kA
Puissance absorbée au synchronisme : 2,83 MW

 

Le Groupe réversible prototype du pouget

En vue d'équiper de machines réversibles les sites présentant une hauteur de chute superieur à 800 m, tout en disposant des avantages propres aux machines à distributeur réglable, EDF a confié à la société Neyrpic ( maintenant Alstom ) l'étude d'un prototype inductriel. Il s'agit d'un groupe vertical pompe-turbine Francis à deux étages réglables de 32.9 MW en pompe et de 37.7 MW en turbine, tournant à 750 tr/mn, dont le bassin inférieur est constitué par la retenue du Truel et le bassin inférieur par la retenue de St Amans . Le corps de la pompe-turbine est constitué par une bache spirale en acier noyée dans le béton à laquelle sont associés les deux distributeurs de 24 directrices reliées à un cercle de vannage par deux servo-moteurs. Les deux cercles de vannage peuvent être désynchronisés pour des essais particuliers. Le rotor de la pompe-turbine comporte 2 roue de 8 aubes. La réaction hydraulique et le poids dû a la masse des parties mobiles est encaissé par un pivot hydrostatique, dont il existe qu'un exemple à San Fiorino en Italies. Cet organe dont le fonctionnement repose sur la poussées de l'eau de la conduite et non sur une poussée hydrodynamique a permis une réduction de 190 kW de pertes par frottement par rapport au pivot initial.

Les essais sur le groupe

 

Les essais, très important entrepris sur ce prototype, ont permis de vérifier les avantages escomptés d'une turbo-pompe à distributeurs réglables à savoir :

  • pour une puissance donnée en turbine le rendement est le plus satisfaisant lorsque les disctributeurs sont synchronisés et il en est de même pour le rendement en pompe.
  • la marche en turbine est possible entre 2/10 et 10/10 sans sollicitations critiques
  • les procédures de dénoyage et renoyage permettraient de réaliser des marches de grandes puissances à un ou deux étages réglants sous plus de 1000 m de chute.

Cette machine a, en outre, permis d'explorer le fonctionnement dans les quatre quadrants ( pompe, frein turbine, rotation inversée ou hyper emballement ) et notament l'étude des quadrants à forte dissipation d'énergie, c'est à dire lors :

  • des fonctionnement en pompe frein où la vitesse de l'eau est établie dans le sens pompe à une valeur inférieur à celle permettant le pompage : le débit s'inverse et le couple passe d'une zone stable à une zone instable.
  • de la rotation inverse, dans laquelle la roue tourne encore en sens turbine alors que l'eau circule en sens pompe.

Dans tout les cas, il a été possible ainsi de vérifier que les sollicitations et les performances étaient conformes aux prévisions.

Cette machine est maintenant rendue à une exploitation classique.

 

Le groupe de suréquipement

Le Groupe de suréquipement fut installé en 1983 et développe 286 MW sur sa turbine. Il est donc à son installation le groupe gravitaire le plus puissant d'Europe. Il est maintenant le plus puissant de France.


Groupe de surequipement du Pouget

Les caractéristiques de ce groupe sont les suivantes :

Turbine

Type de turbine : Francis
Hauteur de chute brute max : 461,2 m
Hauteur de chute nette pour le débit max : 444 m
Débit max turbiné : 74 m3/s
Puissance fournie par la turbine : 286 MW

Alternateur

Puissance : 275 MVA
Vitesse de rotation : 333 tr/mn
Tension : 15,5 kV
Courant nominal : 10,245 kA
Facteur de puissance nominale : 0,91
Excitation : Alternateur inversé et diodes tournantes

 

L'information recherchée ne se trouve pas sur Hydroweb ? Posez la question au webmaster

Les informations sont libres d'être utilisées, à condition que HYDROWEB soit cité.

HYDROWEB ne peut être tenu responsable de l'exactitude de ces données ainsi que de leurs utilisations.

 

 

-- Copyright 2016 HYDROWEB v5.1 -- Contact -- mise à jour le 29/03/2016 --