Document sans titre

Barrages

 

Les différents types de barrages

Les barrages poids

 

Ce type de barrages est très répandu car ils sont souvent implantés dans les moyennes et larges vallées.

La particularité de ce type de barrage est comme son nom l'indique son poids, pour ainsi rester collé au sol. Son poids s'oppose à la force de l'eau qui s'applique sur tout son parement amont. Ils peuvent être en béton, en terre ou en enrochements suivant les cas.

Leur construction demande des millions de m3 de béton et plusieurs années.

Barrage poids
Coupe d'un barrage poids

 


Exemple de Barrage poids : Le barrage de la Grande Dixence (Suisse) : Le plus haut barrage poids en béton du monde (285m)

 

Les barrages voûtes

 

Les barrages voûtes sont des barrages de haute montagne, leur particularité comme leurs noms l'indiquent, est leur forme de voûte qui de dirriger la force de l'eau vers les extrémités du barrage, dans la roche.

A la base du barrage, l'épaisseur de béton est assez conséquente. Au fur et a mesure de la montée vers la crête, la voûte s'affine pour ne former que quelques mètres.


Coupe d'un barrage voute

Exemple de Barrage voute : Le barrage de Vouglans (39)

 

 

Les barrages spéciaux

Il existe bien sur d'autres types de barrages. Ils sont souvent des associations de plusieurs caractéristiques, comme le barrage poids-voûte, association d'un barrage voûte et d'un barrage poids.

Les barrages à voûtes épaisses

Ce type de barrage permet de s'appuyer sur les parois rocheuses mais aussi sur le sol afin d'avoir une meilleure stabilité. On construit ce type de barrage lorsque l'appui sur la roche des 2 rives du barrage ne suffit pas, on dirige ainsi une partie de l'energie dans le sol.


Barrage à voûte épaisse : Barrage de Monteynard (38)

Les barrages multi-voûtes

Un dérivé du barrage voûte, le barrage multi-voûtes, qui se compose de plusieurs voûtes reposant sur des contreforts.

hongrin
Barrage de Hongrin (Suisse)

 

Les barrages à contreforts

Une autre sorte de barrage, le barrage à contreforts, où toute la force de l'eau est évacuée par les contreforts, qui transmettent la force directement au sol.


Barrage de Roselend (74), un barrage unique : Contrefort + Voûte

 

Les ouvrages d'évacuation des crues

Lorsqu'on construit un barrage, le but est de créer une réserve d'eau pour ensuite la dériver là où toute sa force sera utilisée. Malgré cela la nature est plus forte que tout, il faut donc prévoir des ouvrages de déversements qui permettent d'evacuer les eaux en surplus, en période de crue, le plus souvent.

Ils en exitent plusieurs types, et sont des ouvrages parfois trés impressionant, surtout quand il se mettent en action, lors de grosses crues.

Les crêtes déversantes

La crête est la partie supérieure du barrage, dans certaines configurations le sommet du barrage est dimensioné pour évacuer les eaux de crues par la crête (sommet) du barrage. On appelle ceci une crête deversante.


Barrage de Couesque (12)

 

Les sauts à ski

Les saut à ski comme leur nom l'indique, ressemblent comme deux gouttes d'eau au sauts à ski utilisés dans la discipline olympique. Ils permettent d'évacuer l'eau en période de crue, par le haut du barrage. L'eau descend le long du saut à ski et "saute". Ce principe permet de diminuer fortement la puissance de l'eau en arrivant au pied du barrage. Ce qui permet de ne pas endommager les fondations du barrage.


Saut à ski du barrage de Monteynard (38)

Les vannes segments

 

 

Les vannes segments sont souvent des vannes de surface, elles sont commandées par un système de chaines pour la montée. Elles redesendent ensuite par leur propre poids.

La vanne se léve et l'eau passe par le dessous empruntant le saut à ski, qui permet de "casser" la puissance de l'eau afin de ne pas creuser les fondations du barrage.


Vanne segment en crue, Le Truel (12)

Les Clapets

 

 

Les clapets de surface permettent d'évacuer les déchets flottant qui peuvent venir s'accumuler derriere de barrage, est appliquer une poussée qui pourrait devenir dangereuse pour le barrage.

Ces clapets sont commandés grâce à des vérins hydrauliques par le dessous.


3 Clapets de surface (40m de long), barrage de Pinet (12), capacité de 4400m3/s

 

Les vannes wagon

Les vannes wagon sont des vannes plates qui sont descendues dans des glissières prévues à cet effet. En période de crue, on monte ces vannes à l'aide de treuils.


5 vannes wagon, barrage de la Jourdanie (12)

 

-- Copyright 2016 HYDROWEB v5.1 -- Contact -- mise à jour le 29/03/2016 --